Régions & Cépages

Le Beaujolais

Chateau Beaujolais

Situé au sud de la Bourgogne, terre du gamay, le Beaujolais est un terroir Français extrêmement populaire. On y retrouve un climat continental, qui produit naturellement des vins légèrement friands et acidulés. Un climat parfait pour l’épanouissement du gamay. Ce cépage noir est à l’origine de vins plutôt tendres, aux tanins pas trop durs et à la belle fraicheur en bouche.  

L’histoire du Beaujolais 

D’abord terre des romains, entretenue à partir du 7ème siècle par l’Eglise, le Beaujolais devient en 957 la seigneurie de Beaujeu. Le vignoble prend son essor au XXIIème siècle grâce à deux évènements. Dans un premier temps, la suppression de taxes majeures sur l’acheminement de ce vin. Ainsi que l’aménagement du canal de Briare pour faciliter le transport du vin par la Loire. Les vins du Beaujolais arrivent ainsi à Paris et connaissent rapidement un franc succès. S’en suit une forte expansion du vignoble. Ce n’est qu’en 1930 que le Beaujolais est rattaché administrativement à la Bourgogne viticole. 

Les différents vins du Beaujolais 

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, on n’y produit pas que du Beaujolais nouveau ! En effet, on produit aussi des vins blancs, rosés ou rouges, dont des très belles appellations telles que Moulin-à-vent, Brouilly, Juliénas, Morgon… 

Les blancs sont faits à base de chardonnay et donnent des vins souvent vifs, secs, tendus. 

Les rouges, réalisés sur la partie sud du vignoble, sont issus d’un sol sablonneux. On obtient ainsi des vins assez tendres. C’est aussi ici que l’on fait des Beaujolais et Beaujolais-villages. Des vins sur le fruit, la souplesse et la délicatesse.  

Les rouges réalisés sur la partie nord du vignoble proviennent eux d’un sol plus granitique. Ils ont par conséquent plus de matière. C’est dans cette partie du vignoble que se trouvent les 10 crus du Beaujolais. Ces 10 crus sont des vins avec plus de complexité, une palette aromatique plus large et qui vont se garder plus longtemps. 

vin la chaize

Une belle diversité et un bon vieillissement 

Toutes les grandes appellations du Beaujolais créent une belle diversité. Ainsi, on peut aussi bien avoir à faire à un vin souple et élégant comme le Saint Amour ou un vin plus puissant et complexe tel que le Morgon.  

Il est aussi intéressant de noter que les Beaujolais peuvent parfaitement bien vieillir. L’équilibre entre l’acidité et les belles matières tanniques que l’on peut retrouver dans les crus tels que Morgon, Côte de Brouilly ou Moulin-à-vent, permet une parfaite capacité de vieillissement de ces vins. Ainsi, le long vieillissement de 10-15 ans peut donner de très belles surprises avec ces vins.

Pour aller plus loin : 

Maintenant que vous êtes incollable sur le Beaujolais, poursuivez votre route vers le nord et redécouvrez l’un des plus anciens vignobles français : le vignoble de Bourgogne. 

Menu