Régions & Cépages

Le Rhône septentrional, des crus d’exception

Rhône

Et au milieu coule une rivière… de 800 kilomètres ! Le Rhône donne son nom à cette région viticole, qui se divise en deux vallées : le Rhône septentrional et le Rhône méridional. Terroir de prédilection de Laurent Derhé, MOF Sommelier, laissez-vous guider et savourez ses mots…

Nord VS Sud : le choc des climats

Avant de vous dévoiler les célèbres appellations du Rhône, retenez que le Nord possède un climat frais avec des sols homogènes favorables à l’encépagement, le Sud quant à lui, possède des climats très différents. On y  retrouve en effet beaucoup de microclimats influencés par le mistral. Les vignobles du Rhône se différencient par des microclimats qui contribuent à donner à chacune des appellations un caractère bien particulier.

Les célèbres appellations en rouge du Rhône septentrional

Rive droite… de Vienne à Valence, le cépage roi : la syrah

Côte-Rôtie est l’un des plus anciens vignobles du Rhône mais aussi l’une des appellations les plus recherchées. La Côte-Rôtie nous émerveille avec des vins caractérisés par leur finesse, leur équilibre et cette élégance, spécifique à ce qu’on appelle la côte blonde, contrairement à la côte brune, qui produit des vins un peu plus structurés.

Saint-Joseph est une appellation qui s’étend sur 40km et qui offre des vins rouges bien équilibrés et assez fermes. On y retrouve des terroirs différents grâce aux sols granitiques qui donnent de très belles matières et des notes épicées.

Cornas est quant à elle une appellation en pleine renaissance, qui a notamment renoncé aux cépages blancs. Cornas est reconnue pour ses vins noirs, puissants et épicés. Des vins de garde avec une matière tannique bien marquée.

Sur la rive gauche…

Hermitage, une magnifique colline proposant des vins très équilibrés, caractérisé par la délicatesse. Laissez-les vieillir pour leur permettre de révéler tout leur potentiel.

On n’oublie évidemment pas le Crozes-Hermitage, qui offre des vins avec un peu plus de fraicheur et de gourmandise contrairement à l’Hermitage qui nous donne un peu plus de complexité.

Côté vins blancs, le Rhône septentrional se décline avec 3 cépages dans le nord

La roussanne

La roussanne, un cépage noble délicat et de grande finesse. Très complexe à cultiver, ce cépage demande de la maîtrise et de la patience. La roussanne produit des vins de très grande qualité et élégant. Assemblée à la marsanne elle offre un supplément aromatique.

La marsanne

La marsanne, cépage très rigoureux et généreux donne des vins puissants. Elle amène un peu plus de vivacité dans l’assemblage avec la roussanne, qui créé un bel équilibre entre les deux.

La marsanne et la roussanne sont empruntées d’un climat plus doux, climat méditerranéen, qui donne beaucoup de rondeur et des vins très bien équilibrés. Nous retrouvons ces deux cépages en Saint-Joseph, en Hermitage, en Crozes-Hermitage et Saint-Péray, qui ne produit que des blancs tranquilles et effervescents suivant une méthode traditionnelle qui rend le vin très intéressant.

Le viognier

Plus au Nord, on retrouve le viognier avec deux appellations : Condrieu et Château Grillet. C’est un cépage qui amène de la rondeur de l’onctuosité et un soyeux en bouche malgré une petite acidité. Les vins blancs secs de Condrieu et Château-Grillet sont des vins riches et aromatiques. Violette, fleurs douces, fruits du verger…

Condrieu est l’appellation de référence de ce cépage et produit des vins blancs frais, très aromatiques et variétaux. Château-Grillet quant à elle est l’une des plus petites appellations du Rhône avec un vin très minéral. Des vins blancs en somme, très recherchés…

Pour aller plus loin

Vous souhaitez en savoir plus sur nos régions viticoles en France ? Re-découvrez notre article sur les Grands Crus de Bourgogne. Lire l’article

Et pour parfaire vos connaissances sur le vin, retrouvez notre œnologue Béatrice Dominé et le MOF Sommelier Laurent Derhé sur notre chaine de podcasts, 5 minutes pour apprendre le vin.

Menu