D-Vine Academy pro, La dégustation

Importance de la verrerie ou l’art de choisir le verre à vin parfait

Comment choisit le verre à vin parfait ?

Pour réussir une dégustation et ne pas passer à côté d’un vin, certaines conditions de service sont essentielles à respecter. Si l’aération et la mise à température du vin constituent les premières étapes d’une expérience de dégustation réussie, le choix du verre est un élément non négligeable à prendre en considération. Un vin doit être bu dans un verre qui lui correspond et qui le mettra en valeur. Comment s’y retrouver et quel verre à vin choisir ? On vous dit tout…

Le verre comme interface entre le vin et le dégustateur

Si le verre ne modifie pas le vin, il influence en revanche, l’appréciation qu’aura le dégustateur du vin. La forme du verre affecte en effet les arômes, le goût et l’équilibre du vin. Un verre bien choisi pourra ainsi améliorer l’harmonie d’un vin et mettre en avant ses caractéristiques. A l’inverse, un verre inadapté pourra effacer les qualités et caractéristiques d’un vin.

Comment choisir LE verre à vin parfait ?

Avant de considérer la forme du verre, il est important de prendre en compte la matière du verre. Le cristal constitue en effet la matière la plus noble pour le vin. L’avantage du cristal réside dans la finesse du buvant et dans la clarté du bol.

Trois variables interviennent ensuite dans le choix du verre pour s’adapter et développer la complexité des arômes du vin : la taille, la forme du bol et le diamètre du buvant.

La taille et la forme du bol ont un impact sur l’aération du vin. Ces caractéristiques déterminent ainsi l’évolution et la réaction du vin lors de la dégustation, selon si sa forme est ronde, galbée, droite ou angulaire. Plus la paraison est large, plus la surface de contact entre le vin et l’air sera grande et plus rapide sera son oxygénation.

Le diamètre du buvant enfin, va directement influencer la manière dont le vin se diffuse une fois en bouche. Chaque zone de la langue correspondant à une saveur primaire, le diamètre du buvant choisi va permettre de diffuser le vin au centre ou sur les côtés de la langue.

A chaque forme son cépage

Le choix de la forme du verre n’est donc pas anodin dans une dégustation. Et s’il n’existe pas de verre parfait, les similitudes entre des vins d’un même cépage, permettent en revanche d’associer des formes de verres à certains cépages. Le premier à mettre le doigt sur cette subtilité et à développer des verres spécifiques fut Claus Josef Riedel. A la fin des années 50, ce dernier développa et commercialisa pour la première fois, des verres adaptés aux différents cépages. Pour Claus Josef Riedel, un verre adapté à un cépage permettait de transmettre toute l’expression de son nez et de sa bouche.


Pour aller plus loin

Le guide de la verrerie : anatomie et parties du verre à vin

Menu