La dégustation

L’aération du vin

Aération

Amateur de vin ou non, vous êtes nombreux à savoir qu’il est important d’aérer un vin. Mais que se passe-t-il dans une bouteille de vin pour qu’il faille lui apporter de l’oxygène ? Quelle est l’importance de l’aération ?

Une vie sans oxygène…

Lors de la mise en bouteille, le vin est en quelque sorte enfermé dans la bouteille. Il va vivre comme cela pendant des mois, des années, dans un monde dit “réduit”. C’est à dire que tout au long de cette période, le vin n’a pas d’oxygène. Cela le protège et lui permet avant tout de ne pas s’oxyder. Ainsi, il va pouvoir durer dans le temps et nous pourrons donc en profiter encore des mois, voire des années plus tard.  

Cette fermeture possède tout de même un inconvénient : elle bloque sa qualité aromatique. C’est pourquoi, à l’ouverture de la bouteille, il est conseillé de passer le vin en carafe pour lui permettre de s’aérer et de libérer tous ses arômes. Mais attention à ne pas confondre “oxygénation” et “oxydation”. 

L’aération, un facteur clé pour le vin

Les vins ont besoin d’être oxygéné, qu’on leur apporte de l’oxygène pour que leurs arômes se développent. Cependant, si l’on prend un vin trop fragile et qu’on l’aère, il risque de s’oxyder.

Alors, qu’est-ce qu’un vin fragile ? Un vin fragile, c’est un vin issu d’un terroir ou d’un cépage très délicat, comme le pinot noir en Bourgogne. Avec les années, ce type de vin aux tannins très fins, très souples, très délicats, risquerait d’être fortement endommagé par l’aération. On parle alors d’oxydation.

carafe

Une aération spécifique à chaque vin

L’aération est donc primordiale pour le vin, mais elle varie en fonction des vins. Pour les vins rouges aux tannins très fins, il suffit d’ouvrir la bouteille légèrement avant le service, puis les quelques minutes passées dans le verre suffiront amplement à son aération. 

En revanche, pour des vins avec une structure tannique très marquée, l’aération en carafe ou à l’aide d’une machine telle que la D-Vine sera très intéressante. Elle permettra ainsi d’assouplir les tannins, de les rendre plus élégants. 

L’aération est aussi valable avec les vins blancs. Certes, les vins blancs n’ont pas la structure tannique des vins rouges mais l’aération permet tout de même de développer leurs arômes. 

D’une manière générale, les vins jeunes, corpulents, puissants vont bénéficier de plus d’aération. Les vieux vins avec des tannins, très fins, très délicats, très souples vont être beaucoup plus fragiles. Par conséquent, on ne leur apportera pas autant d’aération. 

Pour aller plus loin

Vous l’avez compris, pour une parfaite dégustation, il est important de bien aérer un vin. Mais ce n’est pas le seul facteur d’une dégustation réussie… Découvrez le rôle joué par la température sur la dégustation. 

Menu