Témoignages clients

Rencontre avec Sophie Ledoyen et Laurent Samson, propriétaires du Bistrot de la Gare

Bistrot de la gare

Le Bistrot de la Gare, tenu par Sophie Ledoyen et Laurent Samson, est une institution Choletaise ! Certifié Maître Restaurateur (label délivré pour 4 années par le Préfet de chaque département), le chef propose une cuisine traditionnelle entièrement faite maison et basée sur la provenance et la fraîcheur des produits. Une cuisine de qualité et un accueil chaleureux, voilà la recette de cet établissement ! La D-Vine a donc trouvé sa place tout naturellement dans le décor du restaurant. Nous vous proposons de le découvrir un peu plus en détail.

Quel est votre parcours, pouvez-vous vous présenter ?

Nous sommes un couple de restaurateurs et propriétaires du Bistrot de la Gare depuis 9 ans maintenant. Nous sommes normands d’origine. Avant de venir sur Cholet, nous avons eu diverses expériences. Nous avons travaillé en Angleterre (Bristol), aux USA (près de Boston) et nous avons également tenu une franchise de pizzas à emporter pendant 10 ans sur Cholet. Après ces aventures, nous avons décidé de revenir à notre formation initiale en reprenant « Le Quai des Saveurs » qui était en baisse de fréquentation, pour le transformer en Bistrot de la Gare et redorer le blason de cet établissement ouvert depuis 1905.

En tant que Maître Restaurateur, nous proposons des produits frais, cuisinés sur place par mes équipes.

Quel est votre principal défi au quotidien ?

« Ici, on épluche, on émince, on émulsionne. On poche, on déglace. On blanchit, on rôtit, on poêle, on écaille. Bref, ici, on cuisine. » Voilà une phrase qui nous décrit et qui décrit indirectement notre principal défi !

En tant que Maître Restaurateur, nous proposons des produits frais, cuisinés sur place par mes équipes. Ainsi, le client à l’assurance de venir manger dans un restaurant qui respecte les saisons, la disponibilité et la provenance des produits. Notre enjeu est de trouver les produits que l’on veut en concordance avec les idées de plats que nous élaborons. La situation inédite dans lequel nous nous trouvons actuellement ne facilite pas les choses puisque nous ne savons pas quels produits seront disponibles à la réouverture.

Bistrot de la gare

Comment définissez-vous la cuisine du Bistrot de la gare ?

Nous proposons une cuisine traditionnelle basée sur des produits 100% frais et respectueux des saisons et des producteurs.

Quel serait votre plat « signature » pour cet été ?

Nous n’avons pas de « plat signature » à proprement parlé sur l’été puisque l’on va surtout proposer des plats de saison, des choses légères. De plus, difficile de s’avancer puisque l’on ne sait pas quels produits seront disponibles.

La D-Vine nous a permis d’apporter de la nouveauté à notre clientèle et de nous démarquer de nos confrères sur Cholet.

Bistrot de la gare

Pourquoi avez-vous choisi la D-Vine pour votre établissement ? Quelle est sa valeur ajoutée ?

La D-Vine nous a permis d’apporter de la nouveauté à notre clientèle et de nous démarquer de nos confrères sur Cholet. Dans la même optique que pour la cuisine, nous souhaitons proposer une offre qualitative ! Cela nous permet de proposer des vins au verre que l’on ne pourrait pas servir autrement à partir de la bouteille car trop coûteux.

Nous avons réfléchi à différentes solutions pour continuer à fonctionner et livrer nos plats à nos clients.

Comment avez-vous géré cette situation inédite ?

Nous n’avons jamais fermé depuis le confinement à vrai dire ! Nous avons réfléchi à différentes solutions pour continuer à fonctionner et livrer nos plats à nos clients. Par conséquent, nous avons mis en place de la vente à emporter et depuis quelques jours, nous faisons également de la livraison par nous-mêmes. Tout est frais et cuisiné sur place, ce qui demande beaucoup de travail. Mais nous avons été les seuls sur Cholet à fonctionner ainsi depuis le début. Nous proposons des plateaux repas la semaine. Cela représente une trentaine de commandes par jour. Le week-end nous proposons des menus. Cela nous permet de dégager un quart de notre CA habituel.

Envisagez-vous une adaptation de votre offre ?

Nous n’envisageons pas une adaptation de notre offre puisque nous disposons d’une carte assez variée pour tout budget et d’une clientèle d’habitués. L’enjeu majeur sera de rassuré notre clientèle sur les dispositions sanitaires prises afin d’assurer la sécurité de chacun. Je ne suis pas forcément inquiet pour la reprise puisque nos clients savent comment nous travaillons. Nous avons fait le choix de la cuisine ouverte pour cette raison. A nous de prendre nos dispositions au niveau de l’organisation du restaurant. Nous allons passer de 80 couverts en salle à 58. Nous utiliserons également notre terrasse si le beau temps est au rendez-vous ! Cela nous permet de respecter les distances de sécurité de chacun.

Pour aller plus loin

Vous proposez de la vente à emporter ? Découvrez nos 5 astuces pour optimiser et développer votre chiffre d’affaires grâce à ce canal de vente. Lire l’article

Menu