Témoignages clients

Rencontre avec Marc Scognamiglio, directeur de l’Hôtel Royal Emeraude

Royal Emeraude

Etablissement 4 étoiles sur Dinard, l’hôtel Royal Emeraude a été racheté en novembre 2018 par Gérard Jicquel, cofondateur de la société Samsic, qui souhaitait diversifier son activité. Ceci marque la naissance du tout récent groupe Beautiful Life avec plusieurs autres acquisitions récentes. Marc Scognamiglio est à la direction de l’établissement depuis janvier 2019. Face à l’épidémie de COVDI-19, l’établissement a fermé pendant deux mois. Il rouvre ses portes ce jeudi 20 mai avec une offre adaptée de restauration sur place accompagnée par la gamme D-Vine. Cette solution permettra d’accueillir la clientèle dans les meilleures conditions. A cette occasion, nous vous proposons son portrait dans ce contexte inédit !

Comment avez-vous géré cette situation inédite ?

L’établissement a malheureusement fermé ses portes pendant 2 mois suite au confinement. Nous avions pris cette décision car il n’y avait aucune attractivité sur la zone de Dinard. Théoriquement, nous aurions pu accueillir du monde pour séjourner mais il n’y avait aucun restaurant d’ouvert autour pour qu’ils puissent manger. Toute l’équipe était donc en chômage partiel. On en a profité pour préparer au mieux la reprise. Pour ma part, je venais à l’établissement tous les matins pour gérer de l’administratif. Nous avons finalement choisi de rouvrir l’établissement à compter de ce jeudi 20 mai pour accueillir de nouveau nos clients. Nous avons mis en place les mesures sanitaires nécessaires. De plus, une offre de restauration sur place accompagnée de notre offre D-Vine sera disponible pour assurer un service complet.

[…] cela passera probablement par du Room Service afin de proposer nos services additionnels et limiter les interactions. La D-Vine nous sera un atout important à la reprise !

Quel est votre parcours, pouvez-vous vous présenter ?

Je suis un profil « atypique » pour l’hôtellerie puisque je n’ai pas débuté directement dans ce milieu. Issu d’une formation en commercialisation des produits touristiques, j’ai commencé ma carrière chez American Express. J’ai ensuite travaillé pour une filiale du Groupe Accor, Carlson Wagon Lits, puis en tant que Directeur des Ventes pour le groupe Lucien Barrière. J’ai par la suite intégré le pôle Luxe Accor où j’ai pu participer à la création et prendre la direction des Cures Marines de Trouville. Depuis le 7 février, j’ai rejoint le Groupe Beautiful Life de Gérard Jicquel pour prendre la direction du Royal Emeraude. Il y a beaucoup de similitude entre Dinard et Trouville. J’étais habitué à venir dans cette région régulièrement à titre personnel. Ainsi, cela me semblait évident de continuer ma carrière au Royal Emeraude lorsque l’opportunité s’est présentée.

Marc Scognamiglio

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

J’ai choisi ce métier pour me lancer un nouveau challenge à 48 ans mais surtout pour le contact humain, la volonté de rendre un service haut de gamme/luxe, de proposer une vision claire et d’être confronter au terrain chaque jour avec des décisions à prendre. C’est un virus positif que l’on attrape !

C’est un métier qui comporte une part de pression importante, comment faites-vous pour l’évacuer ?

J’utilise beaucoup l’humour pour évacuer la pression ! « Ne pas se prendre au sérieux mais faire un faire son travail sérieusement » voilà une phrase qui me correspond bien.

Qu’est ce qui rend votre établissement si unique ?

J’aime beaucoup la marque M Gallery pour commencer. C’est une marque qui permet beaucoup de possibilité comme d’avoir un univers propre par établissement. C’est une bâtisse qui est affiliée à l’hôtellerie depuis 1890. Au départ, c’était une annexe d’un hôtel de Luxe qui surplombait la plage. Joël Moreau, l’ancien propriétaire, a racheté cette partie pour créer l’hôtel Royal Emeraude. C’est également lui qui a choisi le style de l’établissement. C’est un établissement central sur Dinard, intemporel et qui invite au voyage. Chaque étage à son propre univers de décoration autour du voyage. L’hôtel dispose également d’une magnifique verrière où l’on peut venir profiter de la vue et du cadre et en profiter pour prendre un verre au niveau du bar.

La D-Vine nous permet donc de proposer une offre très étoffée, attractive en termes de sélection permettant un rapport qualité/prix défiant toute concurrence.

D-Vine Royal Emeraude

Pourquoi avoir fait le choix de la D-Vine à l’hôtel Royal Emeraude ?

Nous sommes un établissement sans restauration. Nous avons donc simplement un espace bar où les gens peuvent s’installer et se rafraîchir. Il était donc compliqué de proposer du vin au verre (carte peu exhaustive, beaucoup de pertes, gestion des stocks compliquée…). La D-Vine nous permet donc de proposer une offre très étoffée, attractive en termes de sélection permettant un rapport qualité/prix défiant toute concurrence. C’est l’assurance de proposer un vin de qualité servi dans les meilleures conditions à notre clientèle. De plus, nous avons donc éliminer la perte et faciliter la gestion des stocks. Enfin, grâce aux formations et au contenu associé, l’utilisation est ludique.

Nous avons même pu mettre en place des soirées Jazz qui sont un véritable succès. J’affiche complet sur toutes les sessions. Le publique est très friand de ce type d’événement, surtout quand je passe sur scène pour chanter avec le groupe (j’ai eu un groupe de jazz par le passé). C’est également un moment idéal pour mettre en avant la D-Vine et fidéliser cette clientèle qui est très sensible à ce type d’offre. Ce sont généralement des personnes qui consomment régulièrement du vin.

Quel vin vous ressemble le plus ?

Je ne suis pas un grand connaisseur de vin, je dois le reconnaître mais si je devais choisir un vin, je sélectionnerais le Chablis 1er Cru Montée de Tonnerre qui fait partie de la sélection D-Vine. Un vin à la fois élégant, gourmand et rempli de fraîcheur.

Comment envisagez-vous la reprise ? Est-ce que vous avez prévu d’adapter votre offre ?

Nous allons forcément adapter l’offre. Nous ne savons pas pour le moment quel sera le contexte de réouverture et quand celle-ci aura lieu donc compliqué de vous présenter des grandes lignes. Mais cela passera probablement par du Room Service afin de proposer nos services additionnels et limiter les interactions. La D-Vine nous sera un atout important à la reprise !

Pour aller plus loin

Vous développez votre offre en room service ou votre offre à emporter ? Découvrez 5 idées pour développer rapidement ces offres dans votre établissement.

Menu