Témoignages clients

Rencontre avec Alexandre Firer, Directeur de l’hôtel DoubleTree by Hilton Carcassonne

Hôtel DoubleTree by Hilton Carcassonne

Situé à quelques pas de la cité médiévale, l’hôtel DoubleTree by Hilton Carcassonne offre une vue imprenable sur la citadelle et son château. Depuis plus d’un an maintenant, les clients et amateurs de vin peuvent profiter de la D-Vine au bar de l’établissement. Rencontre avec Alexandre Firer, Directeur de l’hôtel DoubleTree by Hilton Carcassonne.

Alexandre Firer, Directeur de l’hôtel DoubleTree by Hilton Carcassonne

Quel est votre parcours, pouvez-vous vous présenter ?

Mes études en management hôtelier m’ont permis de débuter ma carrière au bureau régional des ventes du groupe Marriott à Londres. Après 3 ans dans l’univers d’une chaîne internationale, je poursuis ma carrière à Paris en intégrant le palace Royal Monceau. Pendant près de 6 années, je suis successivement en charge du spa, puis des groupes, séminaires et incentives.

Je saisis ensuite l’opportunité de rejoindre une petite unité de luxe située à St Barthélémy (Le Carl Gustaf) et ce, pour 3 ans. Cette plongée dans un nouvel univers, celui des boutique hôtels, deviendra un fil conducteur et me servira de tremplin.

Viennent ensuite Marrakech (The Capaldi Hotels), la Corse (Le Miramar Corsica à Propriano) et la Provence avec Uzès et son Relais & Châteaux, La Maison d’Uzès. En 2017, un projet de développement hôtelier en Russie (La Villa Plyos) me conduit à passer 8 mois dans la petite ville de Ples (la « Suisse russe ») située à 300 km au nord-est de Moscou sur la rive droite de la Volga.

Enfin et depuis septembre 2018, j’ai pris la Direction du premier DoubleTree by Hilton à s’implanter en France.

Pourquoi avoir choisi ce métier ?

Travailler dans l’hôtellerie est souvent synonyme de sacerdoce. L’hôtellerie et plus particulièrement l’hôtellerie de luxe est un métier de passion et d’engagement. On est hôtelier parce qu’on possède naturellement des valeurs d’accueil, de solidarité, de convivialité et de relations humaines fortes.

L’expression « le client est roi » prend tout son sens dans l’hôtellerie de luxe. On est sans cesse à la recherche de la perfection. On accorde une importance au moindre détail. Rien ne doit nous échapper.

De plus en plus dans notre métier, il s’agit de personnaliser l’expérience client et de créer un attachement fort à la marque.

C’est un métier qui comporte une part de pression importante, comment faites-vous pour l’évacuer ?

La clientèle est intransigeante et le sens du service n’est pas un vain mot. La perfection nécessite des efforts personnels quotidiens. Il faut prendre l’habitude de gérer une tâche après l’autre en commençant par les plus urgentes. Les actions multiples ont un effet négatif sur l’attention générale.

Il faut avoir un bon rythme de vie et ne pas délaisser sa vie personnelle. Soigner son hygiène de vie est très important. Il faut veiller à équilibrer son alimentation sans oublier la D-Vine en fin de journée !

Qu’est ce qui rend votre établissement si unique ?

 Le DoubleTree by Hilton Carcassonne, c’est la possibilité de proposer un luxe convivial et discret. Notre établissement offre la plus belle vue sur la Cité médiévale de Carcassonne, anciennement forteresse royale et classée depuis 1997 au patrimoine mondial par l’UNESCO. Sauvée de la destruction au XIXe siècle, la Cité est devenue un des hauts-Lieux du tourisme national et international.

Quand nos clients choisissent le DoubleTree, il faut alors leur donner l’impression qu’ils sont chez eux et parier sur un accueil chaleureux, rassurant et authentique. De plus en plus dans notre métier, il s’agit de personnaliser l’expérience client et de créer un attachement fort à la marque.

Le luxe est synonyme de découverte et d’exception. La D-Vine regroupe ces valeurs qui font également appel à un éventail d’émotions.

Pourquoi avoir fait le choix de la D-Vine au DoubleTree by Hilton Carcassonne ?

Le luxe est synonyme de découverte et d’exception. La D-Vine regroupe ces valeurs qui font également appel à un éventail d’émotions.

La D-Vine, c’est le sommelier que nous n’avons pas encore, mais c’est aussi une nouvelle façon de consommer nos vins français et un vrai facteur de différenciation par rapport à nos concurrents. Il s’agit de proposer une expérience différente à nos clients avec la température et l’aération optimales adaptées à chaque cru.

Quel vin vous ressemble le plus ?

Les vins ne sont pas toujours faits d’un seul cépage, tout comme nous sommes un assemblage de caractères différents. Il faut apprendre à parler d’une chose aussi merveilleuse que le vin d’une façon un peu décomplexée. Mon vin serait un vin rouge à la robe écarlate très probablement du Sud-Ouest sans additif, ni sulfites ajoutés. Très addictif, il proposerait des arômes extrêmes et étonnants. Le genre de vin que l’on adore ou que l’on déteste.

Comment vivez-vous le confinement et comment vous occupez-vous ?

Si la période de confinement est un scénario de rêve pour les plus introvertis d’entre nous, passer plusieurs semaines seul avec soi-même peut rapidement devenir source d’ennui et de frustration.

Prenons les choses du bon côté et profitons-en pour faire tout ce que nous avions remis à plus tard. La lecture a des vertus thérapeutiques. Lorsque vous êtes plongé dans un bon bouquin, le temps passe plus vite et vous vous retrouvez dans un monde où le coronavirus n’existe pas.

Je ne manque pas d’écouter également les différents podcasts de votre œnologue, Béatrice Dominé sur les caractéristiques des cépages, les associations mets et vins ou comment travailler son sens olfactif. Je recommande vivement la D-Vine Academy !

Comment envisagez-vous l’après confinement pour votre établissement ?

Il va nous falloir adopter une communication de proximité pour maintenir le lien avec les clients et les écouter. La destination France devrait avoir le vent en poupe auprès de la clientèle domestique dans les prochains mois : il faudra savoir toucher cette clientèle en proposant une offre adaptée (famille, courts séjours).

Il conviendra également de pratiquer une politique tarifaire souple avec des séjours annulables et remboursables et enfin exploiter des filons ignorés en diversifiant l’activité au-delà de l’hébergement pour attirer la clientèle de voisinage en développant de nouvelles offres et en revalorisant tous les espaces du DoubleTree y compris le bar et sa D-Vine !


Pour aller plus loin

Vous vous demandez à quoi ressemble l’expérience D-Vine au sein de nos établissements partenaires équipés ? Découvrez notre entretien avec Lionel Moreau, Directeur de la restauration au Relais Thalasso Château des Tourelles ****. Lire l’article

Menu