La dégustation

Comment reconnaître un vin bouchonné ?

vin bouchonné

Débutant, amateur ou expert, il vous est tous déjà arrivé d’ouvrir une bouteille de vin bouchonnée ou d’en connaitre les désagréments au restaurant. Comment reconnaître un vin bouchonné ? On vous dit tout.

Trois astuces pour détecter un vin bouchonné

  1. Faites appel à vos sens

Nos sens sont en effet nos meilleurs atouts pour repérer si un vin est bouchonné. Au visuel, si le bouchon est moisi ou que des morceaux flottent dans la bouteille, cela ne présage rien de bon mais on ne peut pas en conclure qu’il est bouchonné ! Sentez surtout la partie du bouchon qui était en contact avec le vin. Si vous détectez des odeurs de liège, de moisi ou de champignon, il y a de fortes chances que votre vin soit bouchonné.

  1. Changez de verre

Si en bouche vos soupçons se confirment, goûtez alors le vin avec un autre verre, nettoyé à l’eau pour éviter toute trace de poussière ou de produit vaisselle.

  1. Carafez votre vin

Si le doute persiste, carafez votre vin. L’aération a pour effet d’accentuer les qualités du vin comme ses défauts. Les odeurs sont toujours présentes au nez et et le vin présente des défauts en bouche ? Pas de doute, votre vin est bouchonné.

Quelle en est la cause et comment y remédier ?

Les bouchons fabriqués à partir de liège sont la principale cause de ce phénomène. Le liège, au contact d’une molécule appelée TCA (trichloroanisole), peut alors contracter une maladie qui peut ensuite migrer dans le vin. Cette molécule peut également affecter le bois des fûts ou barriques, et donc contaminer le vin à ce moment-là.

Malgré une culture du liège améliorée par les professionnelles, le risque zéro n’existe pas. Ce problème touche également les plus grands domaines. A noter qu’un vin bouchonné n’est pas mauvais pour la santé, il est en effet simplement désagréable en bouche.

Comment éviter d’avoir un vin bouchonné

Afin d’éviter ce phénomène, vous pouvez appliquer les préconisations suivantes :

  • Pour des vins de consommation à moins de 5 ans, préférez des vins avec des bouchons semi-synthétique ou des capsules à vis.
  • Du côté des vignerons, ils doivent prendre des précautions telles que :
    • Éviter le confinement en ventilant régulièrement.
    • Veiller à ce que l’humidité de l’air ne dépasse pas 75%.

Malheureusement, il n’existe pas d’astuce miracle pour récupérer un vin bouchonné. Le mieux est donc de le ramener à votre caviste ou de prendre contact avec votre vigneron pour faire un échange, de demander qu’on vous change la bouteille si vous êtes au restaurant, ou enfin, de jeter le vin bouchonné dans l’évier.


Pour aller plus loin

Pour profiter au mieux d’une dégustation, carafer votre vin se révèle essentiel. Quels vins faut-il carafer ? Comment utiliser une carafe ? Quelle sont les règles à respecter ? Notre œnologue Béatrice Dominé vous explique tout. Lire notre article

Menu