D-Vine Academy pro

Comment conseiller un vin ? Les clés pour répondre aux attentes et envies de vos clients

Conseiller un vin à un client

Si certains de vos clients auront une idée plus ou moins précise du vin qu’ils souhaitent consommer (terroir, cépage ou encore arômes), d’autres en revanche, attendront un conseil de votre part. Afin de bien conseiller un vin et d’être certain de répondre aux attentes et envies de votre client, plusieurs étapes sont nécessaires. On vous en dit plus…

Les deux éléments clés pour conseiller un vin à un client

  1. Le premier vous concerne directement. Vous devez connaitre les vins que vous proposez à la carte. C’est en effet plus facile de parler de ce que l’on connait.
  2. Ensuite, interrogez le client. En effet, votre conseil sera toujours plus pertinent si vous connaissez votre client, ses goûts et ses attentes. Ainsi, les réponses apportées permettront de vous aiguiller plus précisément vers un cépage, un type de vin ou encore un terroir. L’objectif, conseiller à votre client un vin qui satisfera ses envies.

Connaitre le vin que vous proposez à la carte

Prenez le temps de goûter les vins que vous proposez à votre carte. Cela vous donnera une idée plus précise de ces derniers et vous permettra d’être plus pertinent dans vos conseils. Vous pouvez également vous aider des fiches techniques des vins. Celles-ci peuvent vous aider à mémoriser les différents vins et vous servir de pense-bête. Grâce à ces informations, vous aurez plus d’aisance pour proposer un vin et serez plus à même de donner des explications à votre client afin de lui donner, encore et toujours, envie !

Travaillez également votre vocabulaire pour être sûr d’employer les bons termes. Entraînez-vous et utilisez ces mots chaque fois que vous en avez l’occasion et dès que vous dégustez un vin. En un mot, pratiquez !

Conseiller le vin en fonction du plat choisi par le client

Arrive ensuite l’exercice le plus délicat : l’accord mets & vins. Comment conseiller un vin sans se tromper, sans que l’accord ne fausse le goût du plat ou du vin ?

Comme toujours, le premier conseil que nous pouvons vous donner est de vous renseigner. Sur la fiche technique du vin, récupérée auprès de votre fournisseur, de votre vigneron, ou de votre commercial D-Vine, vous aurez très certainement des recommandations de mets auxquels associer le vin. Il faut insister sur le terme de recommandation car les goûts et les couleurs ne se discutent pas néanmoins, ces idées peuvent vous aiguiller et vous donner des pistes de réflexion.

L’idée est d’essayer de sublimer le vin et le plat pour une parfaite harmonie entre les deux. Voici trois astuces pour une association mets & vins réussie :

  1. Pensez terroir et local. Même si cela ne fonctionne pas toujours, l’association d’un plat local à un vin local fonctionne relativement bien. L’association d’un Comté avec un vin du Jura par exemple fonctionne à merveille !
  2. Les accords complémentaires. Comme en cuisine lorsque vous ajouter un ingrédient ou un assaisonnement sur un plat, le vin peut être utilisé de la même manière. Par exemple, on peut jouer sur les notes d’agrumes et de citron d’un Sauvignon pour l’associer à un poisson.
  3. Les accords de mariage. Il s’agit d’un accord qui joue sur les caractéristiques similaires entre un vin et un plat, une caractéristique du plat que l’on va retrouver dans le vin. Par exemple, certains vins offrent des arômes grillés, boisés, qui iront parfaitement sur une viande grillée ou rôtie.

Ces suggestions et recommandations ne sont bien sûr qu’une approche parmi tant d’autres. Plus vous stimulerez votre créativité et plus vous pourrez explorer vos propres chemins. Car s’il n’y a pas de vérité absolue, la règle d’or est de se faire plaisir !


Pour aller plus loin

Pour en savoir plus sur les accords mets & vins, retrouvez les conseils de notre œnologue en matière d’accord fromages & vins. Lire l’article

Menu